Même sans la Drupa : les innovations en impression numérique sont là !

14.05.2020

Les dernières tendances du marché montrent que l'exploitation et la demande pour l'impression offset jusqu'au format B2 sont de plus en plus restreintes : Le jet d'encre est de plus en plus adapté à l'utilisation quotidienne avec les nouveaux systèmes d'alimentation en feuilles, et dans le cas de l'impression numérique à base de toner, il semble que le bout du chemin ne soit pas encore arrivé et qu’elle ouvre encore de nouvelles perspectives.

Au cours des 20 dernières années, nous nous sommes habitués à un énorme feu d'artifice d'innovations en matière d'impression numérique tous les quatre ans. Mais pour l'instant, tout est différent du fait du covid-19 : la DRUPA est en train de se désynchroniser et a été reportée à l'année prochaine.

Mais même sans cet évènement incontournable, les nouvelles annonces sont là ! Les trois dernières foires ont été célébrées par des avancées importantes en systèmes jets d'encre, et la grande percée de cette technologie était prophétique. Le jet d'encre était censé réaliser ce que l'impression numérique à base de toner n'a jamais eu l'intention de réaliser : résister réellement à l'impression offset et creuser le volume à grande échelle. Qu'est-il devenu ? À ce jour, aucun système à jet d'encre à grand volume n'a été installé par un imprimeur purement commercial en Suisse, et dans tous les autres pays également, le succès de ces systèmes jet d’encre se concentre sur l'impression de transactions, le marketing direct et les applications spéciales à la demande.

Tout le monde parle du jet d'encre, mais...

Il y a eu et il y a toujours des investissements massifs dans l'impression numérique, mais presque aucun investissement dans le jet d'encre. L'enquête à grande échelle menée dans le cadre du rapport Drupa Global Trends Report 2020 montre clairement à quoi ressemble le climat d'investissement en ce moment. La plus populaire est l'impression numérique couleur à base de toner en feuille à feuille, suivie par l'impression offset à feuilles. La conclusion rétrospective est que tout le monde parle du jet d'encre, mais que tout le monde achète du toner. Et cela vaut aussi bien pour l'impression offset que pour l'impression numérique. Même si le développement du jet d'encre progresse rapidement, il n'est nullement stagnant pour l'offset ni pour la technologie à base de toner.

Konica Minolta entre dans la ligue des systèmes « Heavy Metal »

Même dans le domaine de l'impression numérique à base de toner, le bout du chemin ne semble pas avoir été atteint, loin s'en faut : avec l'AccurioPRESS C14000, Konica Minolta présente un système conçu dès le départ pour une automatisation maximale avec une productivité de 140 feuilles A4 par minute en vitesse constante, passant ainsi dans la ligue des systèmes de production « Haut Volume ». Un contrôle automatique approfondi de tous les paramètres d'impression et de qualité promet de soulager le personnel d'interventions longues et sujettes à erreur dans le processus d'impression. Un nouveau toner Simitri-V permet une haute résolution de 3600 × 2400 dpi avec une profondeur de couleur de 8 bits.
Konica Minolta a également un atout qu'il ne faut pas sous-estimer : le trimmer TU510. Il permet la production en ligne de cartes de visite, cartes postales ou prospectus finis, prêts à l'emploi et imprimés sur différents types de supports jusqu'à 450 g/m². La technologie IQ-501 Intelligent Quality Care est également conçue pour garantir une productivité élevée. Avec deux scanners intégrés et un spectrophotomètre couleur, le système mesure en permanence et de manière dynamique la cohérence des couleurs sur chaque feuille et corrige automatiquement les réglages - pendant que le processus d'impression est en cours.

Accédez à l'article germanophone de Publisher :

Une fois de plus, Publisher va droit au but. Mais que disent les représentants des principaux acteurs du marché suisse ? Téléchargez l'article et lisez ce passionnant rapport .

Déclaration de Philippe Schleuniger, Sales Manager CH Professional Printing & Industrial Printing

Publisher : Quelle aurait été la mégatendance de la Drupa 2020 si elle avait eu lieu ?

Philippe Schleuniger : bien que nous venions de remporter un grand succès dans le domaine de l'impression numérique avec l'Accurio Press C14000, le jet d'encre de Konica Minolta aurait constitué un thème prédominant à la Drupa. En définitive, le jet d'encre représente la technologie de l'avenir, mais pour l'instant, l'impression numérique est mieux adaptée aux besoins du marché.

Publisher : Quelle est votre recommandation aux fournisseurs de services d'impression concernant les nouvelles technologies et les investissements pour les 12 prochains mois, c'est à dire jusqu'à la drupa 2021 ?

Philippe Schleuniger : les nouveaux systèmes sont là malgré le report de la Drupa et nous ne constatons aucune réticence de la part du marché après le lancement de notre Accurio Press C14000 - l'intérêt est très grand ! Nous constatons également un intérêt très vif pour les solutions logicielles. La mise en œuvre de ces solutions est exigeante et a donc souvent été mise en veilleuse ces dernières années. Dans les circonstances particulières actuelles, les entreprises trouvent le temps de s'attaquer à ces problèmes. Nous les soutenons dans cette démarche, qu'il s'agisse de la mise en place d'une solution Web-to-print ou de l'optimisation de l'ensemble du flux de travail. Notre offre dans le domaine de la formation est également très bien accueillie.

Retour au sommaire